Bonjour à tous,

Voici pour mon premier article sur ce blog, une petite sélection de photographies issue d’un voyage au Sénégal.

J’ai eu le plaisir de passer les fêtes de fin d’année à Saly une station balnéaire sénégalaise.

Comme à mon habitude j’ai profité de ce voyage pour réaliser quelques clichés des ambiances, des lieux et des personnes que j’ai rencontrés au cours de ce voyage.

La photographie ci-dessous a été réalisée dans la rue ou se trouvait l’appartement ou j’habitais, à quelques mètres de la plage…

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, street,

Il aurait été impossible de revenir du Sénégal sans quelques images du sport national, la lutte sénégalaise. En effet matin et soir, dès que la température devient plus propice à la pratique de ce sport de combat très physique, les lutteurs s’emparent des plages pour leur entrainement quotidien.

Après avoir enchaîner un nombre impressionnant de pompes, d’abdominaux et d’autres échauffements, les lutteurs s’entraînent ensuite au combat jusqu’a la tombée de la nuit.

J’ai été impressionné par la motivation à l’entraînement de ces hommes pour qui la vie est souvent difficile. Après avoir discuté avec certains d’entre eux j’ai compris leurs motivations. La lutte au Sénégal peut être un véritable ascenseur social et permet aux meilleurs d’entre eux de devenir de véritables stars dans leur pays et de gagner énormément d’argent car c’est un sport très médiatisé.

Ce sport est une sorte de mélange entre la boxe et la lutte grequo-romaine.

Voici quelques photographies réalisées sur la plage devant mon appartement.

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, lutteur, plage,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, lutteur, plage,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, lutteur, plage,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, lutteur, plage, sunset

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, lutteur, plage, sunset

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, lutteur, plage,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, lutteur, plage,

Voici quelques photographies réalisées le long des routes sénégalaises. Même si le pays se développe très rapidement , la nature et la brousse sont encore très présentes dès que l’on s’éloigne un peu des villes.

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, baobab

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, fisherman

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, fisherman

Les clichés suivants ont été réalisés dans la fumerie de poissons de la ville de Joal Fadiouth. L’un des plus grands ports de pêche du Sénégal situé à environ une heure de route au sud de Saly. Un endroit immense et apocalyptique où l’on fait sécher le poisson (principalement du hareng) destiné à l’exportation vers les pays du centre de l’Afrique, comme le Mali par exemple.

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, worker

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, worker

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, workers

La photographie suivante montre un problème récurent dans les pays en cours de développement où survivre et gagner sa vie est une épreuve quotidienne, il s’agit de la pollution et particulièrement du plastique.

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, polution,

J’ai également visité le village Samba Dia. Il s’agit d’une petite ville située dans la brousse, non loin de Joal Fadiouth. Et quelle ne fût pas ma surprise de découvrir sur ce véhicule offert au dispensaire de la ville par les pompiers du pays basque, une plaque du concessionnaire de l’époque, qui portait le même nom de famille que moi… drôle de hasard! Le monde est petit…

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, car

©pedro loustau, sénégal, afrique,

Dans cette petite ville où ne s’arrêtent pas beaucoup de touristes, il est impossible de passer inaperçu. Les enfants du village se sont rapidement regroupés autour de moi et ce sont prêtés avec le plus grand plaisir à une petite séance photo.

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, children,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, children,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, woman,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, street,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, children,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, children,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, children,

Les photographies suivantes ont été réalisées dans l’un des plus somptueux hôtels du pays situé dans la région du Sine Saloum, où j’ai eu la chance de passer une nuit, le Lodge des Almes. Il s’agit d’un hôtel totalement écologique, situé dans un cadre à la fois sauvage et romantique, sur un bras de terre entre lagune et océan. La particularité de cet hôtel est que les habitations sont entièrement réalisées dans des matériaux naturels et les chambres sont des cabanes dans les arbres ou sur pilotis dans la lagune. Bref on se prendrait presque pour un vrai Robinson.

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, portrait,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, woman,

Cette dernière série à été réalisée lors de la visite du port de pêche de la ville la plus proche de Saly, Mbour. J’ai d’abord vu les chantiers où sont construits de manière traditionnelle les pirogues qui servent aux pêcheurs pour partir en mer, parfois pour plusieurs semaines de pêche. Puis le port à proprement dit, où arrivent les pêcheurs qui rentrent de mer et déchargent leur précieuse cargaison. Ce qui semble être un grand bazar, est en réalité très organisé et chacun joue son rôle. Juste après le port et collé à ce dernier il y a le marché aux poissons bien sûr, mais où l’on trouve également tous les aliments de la cuisine traditionnelle africaine. On finit ensuite par le marché artisanal.

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, fisherman

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, fisherman

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, fisherman

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, fisherman, children,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, fisherman

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, fisherman

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape, fisherman

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, street,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, landscape,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, street,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, street,

©pedro loustau, sénégal, afrique, paysage, street,

J’espère que cet article vous aura plu. Pour ma part j’ai pris énormément de plaisir à vivre ce voyage et à le partager avec vous.

Pour plus de photographies de voyages n’hésitez pas à vous rendre dans la partie voyage de ce site accessible ici: Voir plus de photographie de voyage

A très bientôt sur ce blog pour de nouveaux articles.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.